Accueil » Education & apprentissage » Les 7 jeux Parelli » Les 7 jeux Parelli : 3 – Le jeu de la conduite (chasse chasse)

Les 7 jeux Parelli : 3 – Le jeu de la conduite (chasse chasse)

Les chevaux se chassent constamment les uns les autres, d’un regard, d’un mouvement d’oreille, d’un claquement de la queue ou en levant un postérieur. Ce langage corporel signifie clairement : ” Si tu ne t’écartes pas, tu vas connaître le goût de mes dents ou de mon sabot !” Les chevaux dominants auront plus de mal à céder dans ce jeu…

Le jeu de “chasse-chasse” vient après celui du porc-épic, car le cheval doit apprendre à s’écarter de votre pression physique avant votre pression mentale. Il s’agit d’un langage de la suggestion, il va automatiquement se heurter à la pression physique d’une longe qui tournoie ou de votre main.

Notre énergie rentre en jeu. Tous est dans notre intention.

Vous ne cherchez pas à le heurter. Mais s’il ne s’écarte pas, cela va le heurter… Il y a là une nette différence que le cheval comprend parfaitement !

Si vous frappez un cheval avec intention, il vous en voudra et se rebiffera peut-être. Pire encore, il ne comprendra pas la punition. Mais si vous lui suggérez qu’il s’écarte d’un objet physique et qu’au lieu de le faire, il fonce droit dedans, il apprendra par lui-même qu’il aurait mieux fait de s’en écarter. Le fait de se heurter (ou non) est sous sa responsabilité, ce n’est pas à vous qu’il s’en prendra, et il s’écartera, de lui-même, à la seconde ou à la troisième fois. Ne commettez par l’erreur de mentir à votre cheval, en lui faisant croire qu’il va se heurter à l’objet physique, et en ôtant celui-ci au dernier moment. Le cheval penserait que vous ne respectez pas le contrat, que vous n’allez pas au bout de vos suggestions, et cela l’empêcherait de vous respecter. Il a besoin de savoir que son leader ne ment pas, qu’il est loyal et juste – exactement comme le serait le cheval dominant.

Pratique :

Jeu de la conduite avec ManoloPour le faire reculer.

Placez-vous environ 1.5m devant votre cheval, puis secouez votre doigt comme pour lui jetez de l’eau en avançant fermement vers lui, puis piquez-le du doigt sur le poitrail fermement.
Ce n’est pas confortable pour le cheval, donc il s’écartera de la pression en reculant. Récompensez-le immédiatement en cessant toute pression et en reprenant une attitude neutre.

Pour le faire tourner de l’avant-main.

Placez-vous à son épaule, puis avancez vers lui progressivement une main levé vers sa tête, qui fait le mouvement de pousser la tête et une main au niveau du passage de sangle (code qui servira ensuite en selle). Agissez toujours par phases. D’abord, c’est une sugestion, puis si il ne bouge pas, il est touché.

Si le cheval avance… surtout ne relâchez jamais la pression, même si il traverse la carrière entière. Il arrivera vite au bout bloqué le long de la barrière et finira par tourner des épaules. La fois suivante, vu que nos chevaux sont partisans du moindre effort, vous verrez qu’il s’évitera la traverser de la carrière.

Pour le faire tournez de l’arrière-main.

Placez vous en dehors de la portée de ses postérieurs, on ne sait jamais ! clin d\'oeil Au début, avec la cordelette du stick ou une longe à la main, baissez vous et faites mine “d’attaquer ses postérieurs”. Si il ne bouge pas, “toucher” du bout de la cordelette les jambes, toujours en restant légérement baissé et en fixant ses postérieurs. Et comme toujours félicité dés qu’il bouge dans l’instant pour qu’il comprenne.

Le but est vraiment que le cheval comprenne. Vous allez être surpris de voir votre cheval les oreilles pointées vers vous. Il va se poser des questions, mais qu’est ce qu’il me veut !!

Et une fois qu’il aura compris, place à la légéreté juste en indiquant notre désir d’un doigt clin d\'oeil

Explications de Jumalu :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *