Accueil » Education & apprentissage » Les bases essentielles

Les bases essentielles

L’approche éthologique est finalement assez simple. Elle repose sur une idée simple :

Ce n’est pas au cheval d’apprendre le langage de l’homme (il en est incapable), mais a l’homme d’apprendre le langage cheval.

Cette approche relationnelle suppose donc le respect des codes de communication (les comportements)  et surtout la culture du cheval. Oui les chevaux ont une culture. Une organisation sociale claire, des codes de communication précis.

Bien sur un cheval ne nous prendra jamais pour un autre cheval. Mais la communication est possible. Et pour cela il nous faut donc

Ne pas se comporter en prédateurÉtablir la confiance :

A l’état sauvage, le cheval est un herbivore et donc une proie. Il fuit d’instinct au premier signe de danger. L’homme doit donc le mettre en confiance et apprivoiser ses peurs en l’aidant à appréhender son environnement. Un cheval méfiant a de grandes difficultés à apprendre car il est toujours sur la défensive et prêt à réagir. Ses actions, alors, sont plutôt des réactions que des réponses aux sollicitations du cavalier, et peuvent même être périlleuses pour l’homme. Cette approche, basée sur la compréhension du comportement de l’équidé, améliore très nettement la relation entre lui et l’homme : elle est la base fondamentale du lien qui va se tisser entre les deux. Le cheval va ressentir positivement l’action du cavalier, qui va faire naître la perception précise de ce que veut l’homme, le respect de l’indication donnée. La fin des malentendus entre eux débouchera sur un comportement positif. C’est ainsi que le cheval agira d’une manière harmonieuse avec son cavalier.


Respect mutuelGagner le respect :

Les chevaux difficiles manquent souvent à la fois de confiance et de respect. La peur peut les conduire à vouloir s’échapper pour fuir ce qu’ils ressentent comme périlleux; cette réaction peut avoir de graves conséquences, allant jusqu’à bousculer ou renverser son cavalier. Dans notre équitation, le cheval doit apprendre à respecter l’espace personnel de l’homme. Grâce aux exercices, le cavalier prend le contrôle des mouvements du cheval : il lui fait savoir qui conduit la danse. Cette confiance et ce respect du cheval, l’homme les acquiert à travers une de travail, une relation plus exactement, fondée sur la compréhension de la psychologie du cheval, et non sur l’autorité ni la peur.


Ecoute...Développer la connexion :

Si on observe le poulain en liberté avec sa mère, on remarque qu’il suit tous ses déplacements et se tient à ses côtés : il est connecté à elle. Le même lien invisible réunit le cheval adulte et l’homme. Ce n’est pas un lien ostensible, c’est la concrétisation d’une relation d’intérêt mutuel et d’attention permanente. Cette connexion permet à l’homme d’exister, pas uniquement sur le dos du cheval, mais aussi dans son esprit. L’animal est captivé par le cavalier. Ce partenariat est la source du plaisir que chacun vient chercher au contact de l’animal.

 

Bla bla bla bla bla. Bon ca c’est le jargon marketing qu’on trouve dans les “méthodes”. C’est vrai évidemment, mais c’est finalement beaucoup plus simple que ca. Tout ce blabla est une tautologie, ca coule de source.  La vérité c’est que cela nous demande une TOTALE et PROFONDE remise en question personnelle, et surtout permanente. Avec une mission simple : arrêter de nous conduire en prédateur, ce qui est totalement naturel pour nous ! En clair, faire le contraire de ce qu’ l’on voudrait faire de prime abord…

Ca passe par des choses parfois toutes simple… Par exemple, effectivement caresser l’encolure pour féliciter au lieu de leur déboîter le cou comme tout le monde fait, maîtriser son énergie apparente, utiliser des phases progressives dans notre expression, adopter les codes de communication (le vocabulaire !) du cheval…

Ah oui c’est sur, ça demande plus d’effort, de respect de l’autre, nécessite d’abandonner ses réflexes d’agressivité, et surtout… Apprendre. Toujours et sans cesse, en fonction des réactions de l’autre…

 

Voir aussi

Etriers KVALL : Essais et retour d’expérience

Chose promise chose due ! J’ai enfin reçu et essayé mes étriers d’extraterrestre, les fameux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *